« Less is More »

Less is More…

 

Trois (03) petits mots pour traduire une mentalité, une philosophie voire une attitude à appliquer dans la vie professionnelle (la vie tout court) notamment pour ce qui concerne le management de projets ou de programmes dans le but d’être le plus efficace/efficient possible.

 

L’économiste Vilfredo Pareto avait déjà eu cette idée lorsqu’il évoquait son principe en 1954, né des observations empiriques faites avec le qualiticien Joseph Moses Juran. Ce principe aussi appelé principe des 80/20 ou loi des 80/20, décrit une règle selon laquelle environ 80 % des effets sont le produit de 20 % des causes.

Pour donner un exemple concret, on utilise 20% de notre garde-robe pendant 80% du temps, ou encore 20% des grands clients d’une entreprise représentent 80% du chiffre d’affaires total de l’entreprise, ainsi de suite…

 

L’application du concept « less is more » dans le cadre du management de programmes est de savoir concentrer les efforts sur le peu d’actions, initiatives ou projets qui produisent le maximum de bénéfices…

Il peut y avoir plusieurs possibilités pour atteindre les bénéfices attendus d’un programme. Cependant plutôt que de disperser les efforts sur toutes les possibilités à la fois, il est important de savoir identifier les composants du programme capables de fournir le maximum de bénéfices et aussi de pouvoir mesurer les résultats sur la durée.

 

S’il s’agit d’un projet, ce serait d’identifier les jalons (milestones) clés à sécuriser afin d’atteindre les objectifs finaux pour lesquels le projet a été entrepris.

En effet dans un projet toutes les actions n’ont pas le même poids, le même impact sur le délai de réalisation du projet, le coût du projet ou la qualité du produit fini. Il faudra identifier parmi une liste pléthorique d’actions le peu d’actions qui sont les plus importantes et qu’il faudra piloter avec précaution afin de garantir le succès du projet.

 

Dans notre vie quotidienne, nous sommes constamment confrontés à ce genre d’arbitrages. Si on retire les 6 à 8 heures de sommeil, il nous reste entre 16 et 18 heures d’activité à mettre à profit. A ce niveau encore, la mentalité « less is more » peut nous aider afin d’utiliser efficacement notre temps, notre énergie sans vouloir faire TOUT à la fois…

Bien souvent, nous ne serons pas en mesure de faire tout ce que nous souhaiterions faire dans cet intervalle de temps d’éveil, il faut être à chaque fois en mesure de choisir ce qui est plus important (famille, spiritualité, engagements sociaux, repos, travail, etc) et qui a le plus d’impact, de valeur pour notre vie.

 

Je vous invite à adopter la mentalité « Less is More »!

 

Pour en savoir plus sur la loi de pareto :
https://www.leblogdudirigeant.com/efficacite-dirigeant-quest-loi-de-pareto/

Pour en savoir plus sur le management de programmes :

https://youtu.be/0KHt_vjdkKI

commentaires